13 mars 2013

Les nouveaux risques des entreprises au 21ème siècle


Couverture du livre : Les nouveaux risques des entreprises au 21ème siècle
La Chambre de commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France a sorti de presse début mars un son dixième ouvrage intitulé "Les nouveaux risques des entreprises au 21ème siècle" [1] dans sa collection les "Cahiers de Friedland".

S’inscrire dans une logique de risque ne s’impose pas aujourd’hui avec évidence alors que notre économie est encore en situation de crise. Pourtant, l’expérience de nombre d’entreprises montre que c’est la seule approche possible pour autant que celles-ci identifient et valorisent le rapport coût/efficacité de ces risques et autant qu’elles cartographient bien les risques qui sont au cœur de leur activité ("core business"). 
Et si le risque est inhérent à l’entreprise, il convient, néanmoins, de distinguer entre les risques évitables – le plus souvent internes –, les risques liés à la stratégie et les risques inévitables – le plus souvent externes –. Ce numéro s’emploie justement à cartographier certains risques nouveaux et/ou majeurs.  
Enfin, il existe de nombreux outils en même temps que de nombreuses compétences au sein comme en dehors de l’entreprise pour réduire l’incertitude et prévenir certains risques. Le principe de précaution est loin d’être de ceux-là!

Dans ce cahier de Friedland, je réponds à une série de questions liées aux risques que peut présenter le cloud computing. Tout comme sur ce blog, je confirme que d’un point de vue technique, le cloud est devenu une solution sûre.
Je précise dans mon article  (page 69 et suivantes)  que, même si les risques existent, pour une majorité de TPE (très petites entreprises) et de PME (petites et moyennes entreprises), ne pas héberger son système d’information dans le cloud peut, au contraire, être un risque majeur. En effet, ces dernières mettent rarement en place des procédures pour garantir la confidentialité des données et des processus pour assurer la sécurité et la sauvegarde de leurs données.
Je tiens à rappeler qu’avant de migrer son système d’information dans le cloud, il ne faut pas négliger de se faire aider par une société de conseil!

[1] CCIP, Les cahiers de Friedland, N° 10 Les nouveaux risques des entreprises au 21ème siècle, http://www.etudes.cci-paris-idf.fr/publication/184-nouveaux-risques-entreprises-21eme-siecle, ISBN : 978-2-85504-539-9, mars 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire