07 juin 2011

EcoCloud

"Faire une recherche sur Google consomme la même énergie que faire bouillir de l’eau pour une tasse de thé [1]… Dès 2015 l’EPFL aura des problèmes pour alimenter électriquement ses nouveaux serveurs!".
C’est par ces deux exemples que Martin Vetterli, doyen de la faculté Informatique et Communications (IC) à l’EPFL, a démarré mardi 31 mai, la journée de lancement du projet EcoCloud, au Rolex Learning Center de l’EPFL. EcoCloud est un consortium de 12 laboratoires qui travaillent sur des projets de recherche dans le domaine du Cloud computing.

L’EPFL ne sera pas le seul organisme à connaitre des problèmes de puissance électrique à l’avenir. Certaines entreprises rencontrent déjà ce problème et elles cherchent des solutions souvent palliatives.
Depuis le début de l’ère informatique, la puissance des ordinateurs a été généralement doublée tous les 18 à 24 mois (loi de Moore) et la consommation énergétique restait constante. Avec le développement rapide du web, de l’internet mobile et du Cloud computing, les besoins en ressources informatiques connaissent une croissance exponentielle. Par conséquent l’augmentation de la consommation électrique est elle aussi exponentielle afin d’assurer le fonctionnement des infrastructures techniques qui délivrent les services dans le Cloud.
Illustration : évolution puissance de calcul – consomation énergétique – besoins en ressource IT

Les enjeux vont donc être écologiques et surtout économiques. EcoCloud va donc travailler sur 3 axes - les données, l’énergie et l’intelligence, afin de garantir la viabilité économique du secteur des technologies de l'information (IT).

[1] Revealed: the environmental impact of Google searches, The Sunday Times, Jonathan Leake et Richard Woods, http://technology.timesonline.co.uk/tol/news/tech_and_web/article5489134.ece publié en ligne le 11 janvier 2009, consulté le 1er juin 2011.
Cet article a été mis à jour le 16 janvier 2009, pour préciser ce qu’englobe "une recherche Google". Selon Alex Wissner-Gross, faire "une recherche Google" consiste à interroger plusieurs fois le moteur de recherche avant de trouver la bonne information. Le coût énergétique de cette recherche dépend également du matériel utilisé.