18 septembre 2009

Origine du terme "Cloud Computing"

Le "Cloud Computing" est l’évolution des notions que j’ai décrites dans les articles précédents. La première citation de ce terme date de 2001. Cette année là, Microsoft [1] en lançant sa nouvelle plate-forme de développement ".Net" présente le "Cloud" comme l’endroit où seront hébergés les "Web Services". Ces services seront accessibles sur l’internet et l’utilisateur pourra les consommer sans se soucier où sont-ils hébergés et avec quelle technologie sont-ils développés. Le terme "Cloud" (nuage en Français) est utilisé par analogie au symbole communément utilisé pour représenter l’internet dans les schémas des ingénieurs réseau. C’est en août 2006, lors de la conférence Search Engine Strategies, qu’Eric Schmidt PDG de Google présente un nouveau modèle architectural informatique où les données et les services seront hébergés quelque part sur le "Cloud" [2]. Le 24 août de la même année Amazon annonce son nouveau service "Elastic Compute Cloud" (EC2). Ce service web, qui est le premier du genre, offre aux développeurs le premier ordinateur redimensionnable sur le "Cloud" [3]. Grâce à cette solution, chaque développeur peut virtuellement créer le serveur dont il a besoin pour son projet et le dimensionner pour ses besoins.

C’est au second semestre 2008 que le terme "Cloud Computing" se répand et deviennent un concept phare en informatique. En octobre 2008, Amazon a lancé la version commerciale d'EC2 [4]. Amazon a depuis aussi ouvert son premier "Data Center" en Irlande, afin de diminuer les temps de latence réseau liés aux connections transatlantiques. Cette ouverture à aussi permis à Amazon d’offrir une solution conforme aux standards Européens en matière de stockage de données [5]. Entre 2008 et le premier semestre 2009, tous les autres grands acteurs du marché informatique, comme Google, Microsoft, IBM, HP, Dell, Sun, Cisco, VMware, Xen et Ubuntu ont rejoint le marché du "Cloud Computing" ou ils ont lancé des projets liés à ces concepts.

Pour analyser les évolutions technologiques, le Gartner publie chaque année sa courbe de "hype" (popularité) pour les technologies émergentes [6]. Le "Cloud Computing" a été annoncé pour la première fois dans ce rapport en 2008 et il a atteint en 2009 le sommet du "pic des attentes exagérées". Ce phénomène est dû au fait que le concept de "Cloud Computing" est nouveau. Comme avec toutes nouveautés, pour dominer le marché les concepteurs se doivent de promettre l’impensable. Dans son article "Twenty-One Experts Define Cloud Computing" [G_09], Jeremy Geelan relève déjà 21 définitions reprisent et complétées dans la publication scientifique "A Break in the Clouds: Towards a Cloud Definition" [VRCL_09]. Durant nos recherches, j’ai trouvé d’autres définitions comme celle de l’université de Berkeley [AFG_09], celle de l’université de Karlsruhe [WTK_09] ou la quinzième version de la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST) américain [MG_09]. Toutes ces définitions présentent des aspects novateurs et prometteurs pour l’informatique, mais comme le rappel les auteurs de la définition du NIST le "Cloud Computing" est encore un paradigme en pleine évolution. Toutefois, comme pour les autres technologies émergentes, le concept de "Cloud Computing" devrait, selon le Gartner, rapidement tomber dans le "fossé des désillusions", car les acteurs du marché ne pourront tenir toutes leurs promesses. Mise à part les pannes un des premiers exemples est Amazon. Pour éviter les problèmes de goulets d’étranglement réseau et afin de permettre à ses clients d’envoyer des gigas octets de données rapidement, ce dernier a du proposer l’envoie par courrier (Fedex) de disques durs [7]. Finalement, le concept de "Cloud Computing" devrait atteindre, selon les analyses du Gartner, le plateau de la productivité d’ici 2 à 5 ans. Toujours selon le Gartner, ce concept devrait à terme aussi modifier le monde des technologies en offrant l’informatique comme un service consommable et non plus comme un investissement couteux. Dans les articles suivants je vais donc présenter les concepts qui me semblent déterminant pour donner une définition du "Cloud Computing".
[1] Microsoft, Sanjay Parthasarathy, WinHEC Conference 2001, http://www.microsoft.com/presspass/exec/sanjay/03-26winhecsanjayp.mspx, publié le 26/03/2001, consulté le 11/09/2009
[2] Eric Schmidt, Search Engine Strategies Conference, Conversation with Eric Schmidt hosted by Danny Sullivan, http://www.google.com/press/podium/ses2006.html, publié le 09/08/2006, consulté le 05/07/2009
[3] Amazon, Announcing Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2) - beta, http://aws.amazon.com/about-aws/whats-new/2006/08/24/announcing-amazon-elastic-compute-cloud-amazon-ec2---beta/, publié le 26/08/2006, consulté le 11/09/2009
[4] Amazon, Amazon EC2 Exits Beta and Now Offers a Service Level Agreement, http://aws.amazon.com/about-aws/whats-new/2008/10/23/amazon-ec2-exits-beta-and-now-offers-a-service-level-agreement/, publié le 23/10/2008, consulté le 11/09/2009
[5] Le Monde Informatique, Emmanuelle Delsol, Le cloud d'Amazon EC2 arrive en Europe, http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-le-cloud-d-amazon-ec2-arrive-en-europe-27631.html, publié le 11/12/2008, consulté le 17/12/2008
[6] Gartner, Gartner's 2009 Hype Cycle Special Report Evaluates Maturity of 1,650 Technologies, http://www.gartner.com/it/page.jsp?id=1124212, publié le 11/08/2009, consulté le 12/09/2009
[7] GigaOM, Stacey Higginbotham, Amazon’s New Service Goes Postal Over Slow Broadband, http://gigaom.com/2009/05/21/amazons-new-service-goes-postal-over-slow-broadband/, publié le 21/05/2009, consulté le 13/06/2009
[AFG_09] Michael Armbrust, Armando Fox, Rean Griffith, Anthony D. Joseph, Randy H. Katz, Andrew Konwinski, Gunho Lee, David A. Patterson, Ariel Rabkin, Ion Stoica et Matei Zaharia, Above the Clouds: A Berkeley View of Cloud Computing, publié en février 2009
[G_09] Jeremy Geelan, Twenty-One Experts Define Cloud Computing, http://cloudcomputing.sys-con.com/node/612375, publié en janvier 2009, consulté le 12/08/2009
[MG_09] Peter Mell, Tim Grance, Working Definition of Cloud Computing, publié en août 2009
[VRCL_09] Luis M. Vaquero, Luis Rodero-Merino , Juan Caceres, Maik Lindner, A Break in the Clouds: Towards a Cloud Definition, publié en 2009
[WTK_09] Lizhe Wang, Jie Tao, Marcel Kunze, Alvaro Canales Castellanos, David Kramer et Wolgang Karl, Scientific Cloud Computing : Early Definition and Experience, publié en octobre 2008

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire