09 novembre 2009

Ma première définition du "Cloud Computing"

Dans mes articles précédents, j’ai défini les 5 concepts de base du "Cloud Computing". Ces concepts sont repris dans les nombreuses définitions relevées par les auteurs des articles [G_09, VRCL_09]. Ce que j’ai constaté en lisant ces derniers, c’est que les notions de "service", de "scalabilité" et de "virtualisation" sont des concepts primordiaux qui ressortent dans plus de 50% des définitions. Deux autres notions sont moins souvent mentionnées, mais elles ne me semblent pas anodines. Pour la première, il s’agit de l’idée de "centralisation" relevée par Aaron Ricadela [G_09], qui me rappelle le concept de terminal/serveur. La seconde est encore trop souvent mise de côté, mais elle va devenir la clé pour choisir un prestataire, il s’agit de la notion de "service-level agreements" (SLA). Le SLA est une notion qui devient importante lors de la première panne. Ces pannes sont rares, mais peuvent bloquer des millions d’utilisateurs et font donc généralement l’objet de milliers d’articles, et de millions de Twitt.

En me basant sur mes lectures, ainsi que sur mes réflexions, je vais donc vous donner ma première définition :
Le "Cloud Computing" est un méga ordinateur (scalable et élastique), pour lequel on ne paie que ce que l’on consomme. Il héberge des services (software, hardware ou middleware) que l’on accède depuis l’internet.
Une version mise à jour de cette définition est disponible dans mon article sur la pyramide du "Cloud Computing"!

C’est tout simple, mais ça m’a pris beaucoup de temps et cette définition a fait l’objet de nombreuses discussions avec mes collègues. Avec l’avancement de mon mémoire d’ingénieur durant les 6 prochains mois, je pense que cette définition risque encore d’évoluer !

[G_09] Jeremy Geelan, Twenty-One Experts Define Cloud Computing, http://cloudcomputing.sys-con.com/node/612375, publié en janvier 2009, consulté le 12/08/2009
[VRCL_09] Luis M. Vaquero, Luis Rodero-Merino , Juan Caceres, Maik Lindner, A Break in the Clouds: Towards a Cloud Definition, publié en 2009

1 commentaire:

  1. je te rejoins, en fait le cloud apporte une réponse technologique et un repositionnement du mode de consommation des "services".

    Service car le client s'intéressera d'avantage aux bénéfices du service quitte à en payer une redevance ou un prix.

    Je te rejoins également sur les SLA car c'est fondamentale pour les entreprises afin de pouvoir assurer, quelque fois, leur core business.

    Personnellement, je pense que le cloud et l'approche services vont faire (re)positionner les consommateurs (entreprise) sur le ou les choix possibles tout en intégrant de nouveaux facteurs.

    C'est avec plaisir et intérêt qu'on pourra échanger de vive voix sur ses sujets.

    amicalement

    RépondreSupprimer