11 septembre 2010

Courbe de hype 2010 pour les technologies émergentes

Il y a un plus d’un mois le Gartner a publié sa courbe de hype 2010 pour les technologies émergentes [1]. Comme chaque année le Gartner liste toutes les technologies émergentes et il essaie de définir quand ces dernières atteindront leur maturité. Suite à cette présentation, je me suis penché sur les points liés aux deux thématiques principales de ce blog : le "Cloud Computing" et le "Web 2.0".

Courbe de hype 2009 pour les technologies émergentes
Courbe de hype 2009 pour les technologies émergentes (source Gartner)


Courbe de hype 2010 pour les technologies émergentes
Courbe de hype 2010 pour les technologies émergentes (source Gartner)


En comparant les deux courbes de hype (2009, 2010) ci-dessus, nous pouvons constater que le "Cloud Computing" a peu bougé en 12 mois, mais il commence à amorcer sa descente vers le "fossé des désillusions". Personnellement, je n’ai pas eu besoin du Gartner pour me rendre compte de cette amorce de descente. En réalisant mes premiers tests début 2010 (http://maslintchoonthecloud.blogspot.com/2010/01/premiere-conclusion.html), sur différentes plates-formes (par exemple : Microsoft Azure ou Appistry), j’ai vite constaté que l’élasticité promise par le "Cloud Computing" n’est pas encore une réalité. J’ai aussi souffert de l’effet du "n’importe où dans le monde" et de la latence réseau qui en découle, en utilisant les services de Google App Engine par exemple.
Ce qui a attiré mon attention dans la présentation du Gartner [1], c’est principalement l’introduction de la notion de "Cloud Privé" sur cette courbe de hype 2010. Selon Jackie Fenn, le concept de "Cloud Privé" s’est fortement développé ces 12 derniers mois. Par exemple, pour des raisons légales et de protection des données, les gouvernements ne peuvent pas héberger leurs applications et leurs données sur des "Clouds" physiquement basés à l’étranger. Cette même contrainte peut s’appliquer à toute entreprise comme l’écrit Forrester [2]. Ce problème de domiciliation des serveurs posait déjà problème pour l’hébergement de sites web. Il devient encore plus important quand une entreprise externalise toute son informatique, sans se soucier dans quel pays se trouve ses données. Une solution pour éviter ce problème de domiciliation serveur, tout en bénéficiant des avancées technologiques liées au "Cloud", est de monter son propre "Cloud". En vivant et travaillant en Suisse, où aucun gros acteurs du marché du "Cloud" n’a encore commercialisé une solution de "Cloud Computing", cette thématique me semble importante. Je vais donc chercher, ces prochains mois, plus d’information dans ce domaine.

La seconde thématique que j’étudie sur ce blog est le "Web 2.0". Ce concept a été sorti de la courbe de hype du Gartner en 2010. Pour moi, ce n’est pas parce que le "Web 2.0" est mort, mais parce que ce concept est maintenant répandu partout et utilisé par tous ! La preuve en est que de plus en plus de membres de ma famille utilisent des applications type "Web 2.0" sans même savoir ce qu’est le "Web 2.0".


[1] Jackie Fenn, Gartner, Emerging Technology Hype Cycle 2010: What's Hot and What's Not, http://my.gartner.com/portal/server.pt?open=512&objID=202&mode=2&PageID=5553&resId=1395613, publié le 04/08/2010, consulté le 09/09/2010
[2] James Staten et Onica King, Forrester, Infrastructure-As-A-Service (IaaS) Clouds Are Local And So Are Their Implications, publié le 09/02/2010, consulté le 07/09/2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire