18 janvier 2012

Définition du concept de cloud computing


Le cloud computing, terme marketing à la mode dans le monde informatique, répond à une définition de plus en plus précise. Depuis le 8ème symposium de la HEG "La gestion par le cloud - Mode d'emploi pour entreprises et administrations" en novembre 2011 et afin de répondre aux questions de plusieurs journalistes, j’ai été amené à affiner ma définition précédente (http://maslintchoonthecloud.blogspot.com/2009/12/la-pyramide-du-cloud-computing.html) du cloud computing.

C’est un service scalable et élastique, accessible par internet, pour lequel l’utilisateur ne paie que ce qu’il consomme. Il existe trois grandes catégories de service: Infrastructure as a Service (IaaS), Platform as a Service (PaaS) et Software as a Service (SaaS). Finalement en fonction du degré de partage de l’infrastructure technique nous parlons de cloud privé lorsque l’infrastructure est dédiée à un client. Nous appelons cloud communautaire, le fait que les machines soient partagées entre plusieurs utilisateurs qui ont un intérêt commun (par exemple: des hôpitaux, une association professionnelle, etc.). Nous parlons de cloud public quand l’infrastructure est partagée entre plusieurs clients cherchant un service de qualité, économique, sans se soucier d’où se trouvent les machines et qui sont colocataires. Finalement, nous pouvons dire que le cloud hybrid permet à un client de bénéficier des avantages des clouds dits privés et publics.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire