20 juin 2012

Cloud storage - Sécurité et confidentialité des données

Cloud storage folder
J’ai récemment été interviewé par le journal TOUT COMPTE FAIT parut le 13 juin 2012 [1]. Dans son article l’auteur Marie Tschumi présente des solutions de cloud storage (concept qui consiste à stocker/sauver ses données chez un tiers dans le cloud) comme : Cloud Drive d’Amazon, Dropbox, Google Drive, iCloud d’Apple et SkyDrive de Microsoft. Personnellement, j’ai été consulté en tant qu’expert du cloud, principalement pour parler des dangers et pour faire des recommandations afin d’éviter ces derniers.

Pour continuer dans la même lignée, j’aimerai insister sur certains points :
D’un point de vu technique, le Cloud est plus sûr que votre ordinateur ou que tout autre support de stockage que vous pouvez posséder chez vous ou au sein de votre entreprise. En stockant vos données dans le Cloud, vous vous protégez contre le vol physique de vos données. Vous vous prémunissez aussi contre toute autre dégradation physique du support de stockage de vos données comme la destruction par le feu, l’eau ou simplement la casse.
Du point de vue de la confidentialité, le Cloud peut sembler moins sûr que votre ordinateur. En effet, vous ne savez pas où sont physiquement stockées vos données, vous ne savez pas qui y a accès et quelles sont les lois en matière de protection des données dans le pays qui les héberge. Ce risque est à relativiser, car nous échangeons tous les jours des données personnelles au travers de service de messagerie comme Gmail, Yahoo, Hotmail ou autres, nous publions nos photos les plus intimes sur Facebook et nous complétons régulièrement avec des données personnelles des formulaires en ligne sans nous soucier de ce problème de confidentialité. Donc ce degré de risque est similaire à celui que nous acceptons déjà au quotidien.

Pour moi, la première sécurité consiste à choisir les données que l’on veut stocker sur le Cloud, en fonction de leur degré de confidentialité, (par exemple : stocker uniquement ses photos sur le Cloud). La deuxième consiste à encrypter vos données sensibles sur votre ordinateur, avant de les transférer dans le Cloud. Comme troisième point de sécurité, vous devez toujours conserver une copie de vos données, soit sur votre ordinateur, soit chez un autre prestataire de service Cloud. Finalement, je tiens à souligner, que ces solutions sont principalement destinées au grand public et elles ne répondent pas forcément aux besoins et aux attentes des PME et autres entreprises. Pour ces dernières, il existe d’autres solutions, souvent plus couteuses, mais plus adaptées surtout d’un point de vue de la confidentialité.

Personnellement, j’utilise Dropbox, Google Drive, et SkyDrive de Microsoft aussi bien à des fins personnelles que professionnelles. Quel que soit l’usage, je ne stocke pas forcément tous mes documents. Vous devez vous fixer des règles quant à l'utilisation de ces solutions.
Quels sont vos expériences en la matière ?


[1] Marie Tschumi, TOUT COMPTE FAIT, Surfer dans les nuages, page 27, N°6 – 7, 13 juin 2012
http://toutcomptefait.ch/content_by_theme.php?id=915667 lien direct sur l’article, accès restreint aux abonnés du journal TOUT COMPTE FAIT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire