10 mai 2013

Adobe Creative Cloud - ce n’est pas du cloud!

En remplaçant Creative Suite (CS) par Creative Cloud (CC), Adobe fait du "cloud washing". Ce concept  consiste à utiliser un terme informatique à la mode (cloud), pour mieux vendre un produit ou un service.
Afin de vérifier mon affirmation "Adobe Creative Cloud - ce n’est pas du cloud!", reprenons la définition du  NIST (National Institut of Standards & Technologies) aux USA [1], ainsi que les informations, concernant ce nouveau produit, publiées sur le site d’Adobe [2].


Selon le NIST, un "cloud" doit respecter plusieurs caractéristiques. La première est de donner la possibilité à un utilisateur (une entreprise) de disposer de ressources (serveur, stockage) ou d’un service (informatique) en quelques minutes, en self-service et sans aide (humaine). La deuxième caractéristique doit être de pouvoir accéder à l'information facilement  et depuis n’importe où et ce au travers d’un client lourd (application installée sur un ordinateur, un smartphone, etc.) ou d’un client léger (application web). La troisième spécificité consiste à mutualiser les ressources pour tirer parti des possibilités de mise à jour centralisée et d’effet d’échelle. La quatrième caractéristique est de fournir de l’élasticité, c’est-à-dire la liberté d’accroître ou de décroître les ressources en fonction des besoins  de l’utilisateur (illusion d’une capacité infinie). La dernière spécificité est de mesurer l’utilisation de la ressource informatique ou du service afin de faire payer ce qui a été réellement consommé.

Adobe décrit Creative Cloud, comme une solution qui "réunit tous les outils dont vous avez besoin …. Un simple abonnement donne accès aux toutes dernières versions de l'ensemble des logiciels Adobe de création … ainsi qu'à de nouvelles fonctionnalités. Le stockage en mode cloud et la synchronisation des fichiers vous permettent de retrouver vos fichiers, où que vous soyez, y compris sur votre appareil mobile. Vous pouvez partager votre travail à tout moment avec vos clients ou vos collègues. … les applications Creative Cloud … sont directement installées sur votre ordinateur, vous n'avez pas besoin d'être connecté en permanence à Internet ". Même si les premières phrases peuvent faire croire à un vrai service "cloud", en lisant complètement cette présentation de la prestation offerte par Adobe, nous comprenons aisément qu’Adobe Creative Cloud n’est pas une solution "cloud". Ce n’est rien d’autre que la nouvelle version de la suite CS à laquelle Adobe a ajouté un service de stockage de fichiers dans le cloud.  Autre nouveauté avec CC, nous paierons mensuellement pour pouvoir utiliser les logiciels, ce qui devrait rapporter plus à Adobe ou nous couter plus cher sur le long terme. Je vous rassure, vous ne devrez donc pas envoyer vos fichiers dans le cloud pour les travailler. Adobe ne fait qu’offrir une solution de stockage et de partage de fichiers hébergée dans le cloud.

En continuant la lecture du "forum aux questions" [2], nous découvrons que ce service "cloud" est hébergé chez Amazon. Adobe a donc créé un énième service de stockage de fichiers dans le cloud, similaire à DropBox. Si Adobe pense que nous les avons attendus pour avoir des solutions afin de stocker et partager nos fichiers dans le cloud, ils se trompent! Utiliser Adobe Creative Cloud sans le service de stockage de fichiers ne présente donc aucun risque quant à la sécurité et la confidentialité de ses données.


En conclusion, je peux affirmer qu’Adobe fait du "cloud washing", pour essayer de récupérer les millions perdus, par l’utilisation frauduleuse de ses produits.


[1] NIST, The NIST Definition of Cloud Computing, http://csrc.nist.gov/publications/nistpubs/800-145/SP800-145.pdf, mis à jour le 27 avril 2012, consulté en ligne le 10 mai 2013
[2] Adobe, Adobe Creative Cloud - Forum aux questions (FAQ), http://www.adobe.com/ch_fr/products/creativecloud/faq.html, publié le 9 mai 2013, consulté en ligne le 10 mai 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire